Programme d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement (AEPA) mis en place en Août 2005

Programme d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement (AEPA)

Overview

* Reference: P-BF-E00-006
* Approval date: 10/09/2003
* Start date: 07/08/2005
* Status: On goingOnGo

Context

Le Burkina Fado est un pays enclavé dune superficie de 274 000 km2. Le relief, peu accidenté, est constitué d’un plateau central sure la majeure partie du territoire, d’un massif montagneux au sud-ouest et de trois (3) bassins principaux : bassin de la Comoé, bassin du Niger et celui de la Volta avec les fleuves Mouhoun, Nakambé et Nazinon. Le climat de type soudano sahélien est caractérisé par d’importantes variations pluviométriques et les dernières décennies ont été marquées par une importante baisse de la pluviométrie dont les moyennes varient entre 350mm (nord) et 1000mm (sud-ouest). Dans le domaine de l’alimentation en eau potable, la ville de Bobo-Dioulasso, les zones rurales et les villages de moins de 2 000 habitants ainsi que les autres villes importantes du Burkina Faso sont relativement bien dotées de systèmes adéquats d’AEP; par contre, les centres secondaires, à caractère urbain (plus de 10 000 habitants) ou semi urbain (de 2 000 à 10 000 habitants), sont constitués de plus de 800 localités qui ont un niveau de desserte et de service plus bas. Cent quarante (140) seulement de ces centres secondaires sont actuellement équipés d’adduction d’eau potable simplifiée avec ou sans bran achements particuliers. Les centres secondaires non encore alimentés en eau par adduction (plus de 82 % d’entre eux) renferment une partie importante de la population n’ayant pas encore accès à l’eau potable à une distance raisonnable ainsi qu’un grand nombre d’ouvrages mal entretenus, mal gérés ou en panne. Cette situation amène les populations à s’approvisionner dans des eaux de qualité douteuse ou à des puits temporaires contaminés, d’où la persistance de maladies d’origine hydrique (amibiases, ascaridiases, poliomyélites, dracunculose, diarrhées, paludisme, etc.) qui représentent, près de 60% des cas de maladies enregistrées dans les différentes formations sanitaires des villes importantes comme Bobo-Dioulasso, Ouagadougou, etc.
Rationale

Le programme se justifie par sa conformité avec le DSP ainsi qu’avec les priorités de développement du pays qui privilégient le secteur de l’eau et de l’assainissement.
Objectif

1. Mettre en place un ensemble d’infrastructures de base en vue de : -

* maîtriser la collecte et l’évacuation des eaux pluviales ;
* renforcer la desserte en eau potable et l’assainissement autonome des eaux usées en milieu périurbain et scolaire ;
* améliorer la desserte en eau potable dans les localités de 13 provinces du pays.

2. Fournir au pays les outils nécessaires à la planification des actions à court, moyen et long terme pour la desserte en eau potable dans au moins 80 centres secondaires.
Description

Le programme comporte essentiellement les réalisations suivantes :

* projet d’assainissement pluvial de Bobo-Dioulasso ;
* Projet d’assainissement autonome à Ouagadougou ;
* Etude d’assainissement collectif à Ouagadougou ;
* Etude assainissement de sept (7) centres secondaires ;
* Etude d’AEP de 75 centres secondaires.

Impact

Le programme permettra d’améliorer les conditions d’alimentation en eau potable des population.

Key contacts

MOUMNI Monia - OWAS1

Costs
Source Amount
Total UAC 25,790,000
ADF UAC 20,000,000
Government UAC 5,790,000

consultable en ligne sur : http://www.afdb.org/en/projects-operations/project-portfolio/project/pro...