Gabon: le gouvernement lance un ultimatum à la SEEG pour régler lesproblèmes des coupures d'électricité à Librevill

Gabon: le gouvernement lance un ultimatum à la SEEG pour régler lesproblèmes des coupures d'électricité à Libreville

RUBRIQUE: ACTUALITÉ INTERNATIONALE

LONGUEUR: 205 mots

ORIGINE-DEPECHE: LIBREVILLE

Le gouvernement gabonais a accordé dix jours de plus à la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), pour régler définitivement les problèmes des coupures d'électricité et des délestages intempestifs à Libreville et ses environs, a rapporté vendredi la presse locale citant un communiqué du Conseil des ministres gabonais.
"Face à la lenteur observée dans la résolution des dysfonctionnements à l'origine des perturbations observées, le Conseil invite instamment la SEEG à tout mettre en oeuvre pour qu'un service public de qualité soit à nouveau disponible", précise le même communiqué.
"Faute de quoi, les accords liant l'Etat gabonais à la SEEG- VEOLIA seront revus en profondeur", martèle le communiqué.
On rappelle que des délestages intempestifs de plus de 24 heures sont observés à Libreville et ses environs depuis plusieurs semaines.
Lors du Conseil des ministres du jeudi 9 février dernier, le gouvernement gabonais a demandé à la SEEG de réduire fortement le temps des coupures rotatives d'électricité en accélérant l'installation de groupes électrogènes de secours.
Ancienne entreprise publique, la SEEG a été privatisée en 1997. Le groupe VEOLIA est l'actionnaire majoritaire de la SEEG.

DATE-CHARGEMENT: 24 février 2007

LANGUE: FRENCH; FRANÇAIS

TYPE-PUBLICATION: Dépêche

Copyright 2007 Xinhua News Agency

consultable en ligne sur : http://www.lexisnexis.com/uk/nexis/results/docview/docview.do?docLinkInd...

consultable en ligne sur :